Into the World : Montpellier – La place Royale 

Bonjour !!! Notre série Into the world bat son plein et quoi de mieux qu’un petit road trip pour continuer sur notre lancée ?! 

Voici donc le 6eme épisode pour lequel nous sortons cette fois-ci de Marseille et nous faisons un tour à Montpellier ! 

Pour ceux qui ne savent pas, j’ai vécu dans la ville pendant 1 an et voulant profiter pleinement de mon retour en France, je me devais d’aller faire un coucou à la ville qui a rythmé mon année universitaire. 

Hello !!! Our serie Into the World is in in full swing and what’s better than a little road trip to keep the momentum going?

So here is the 6th episode, for which this time we leave Marseille  and we doing a visit of Montpellier!

For those who do not know, I lived in the city for a year and wanting to enjoy my return to France to The fullest, I had to go say hi to the city that punctuated my academic year.

En effet, en 2009 à 19 ans, dès que j’ai eu mon bac en poche,  l’aventurier que je suis a décidé de quitter mon nid maternel, prendre mon indépendance et vivre seul dans une nouvelle ville. Accompagné de mon acolyte de l’époque Sarah Bayouz Panchour la Fronce, notre choix s’est tourné vers Montpellier pour la proximité avec Marseille et le fait que c’est une ville étudiante.

Indeed, in 2009 at 19 years old, when I got my degree in the pocket, the adventurer that I am decided to leave my maternal nest, to take my independence and to live alone in a new city. Accompanied by my sidekick of the time Sarah Bayouz Panchour la Fronce, our choice turned to Montpellier because of the proximity with Marseille and the fact that it is a academical town.

Étant refusé dans les écoles de communication auxquelles je m’étais inscrit, j’ai par dépit choisi de me lancer dans une licence en Langues Étrangères Appliquées anglais/chinois, qui s’est soldé par un majeur fail et 1 an de glandage dans la cité universitaire de Vert-Bois, le tout financé par le CROUS (je ne serai jamais assez reconnaissant, merci <3). 

À la fin de mon année scolaire, ayant perdu toute motivation dans le programme, raté tous mes examens et compris que ma voie n’était clairement pas là, j’ai finalement pris la décision de retourner à Marseille pour faire des études en management. Études qui ont été bien plus gratifiantes car j’ai obtenu mon BTS 2 ans plus tard et j’ai pu partir à Montréal pour continuer mon cursus scolaire. 

Being refused by the communication schools in which I applied, I spitefully choose to do a degree in Foreign Languages English / Chinese, which turned out to be a major fail and a year of chilling in the university residence Vert-Bois, everything funded by the CROUS (I will never be grateful enough, thank you <3).

At the end of my school year, having lost interest in the program, failed all my exams and realized that my path was clearly not there, I finally took the decision to go back in Marseille to do management studies. Studies that have been much more rewarding because I got my BTS 2 years later and I could go to Montreal to continue my schooling.

 

Visiblement, Montpellier n’a pas été une ville d’enseignement scolaire pour moi, par contre j’ai beaucoup appris sur la vie et gagné en maturité.

Effectivement, pour la première fois je ne vivais plus chez Maman et je devais donc apprendre à gérer mon budget seul. Étant un gros dépensier,  j’ai dû premièrement revoir mes priorités et comprendre à mon grand désarroi que je ne pouvais plus dépenser mon argent dans des habits et des chaussures. J’ai donc apprit à faire un budget pour mes besoins tels que manger, transports, fournitures pour la maison et l’école, lessive et j’en passe. 

De même pour les sorties, alors que Montpellier était une ville étudiante avec une vie nocturne très active et moi Henri un grand fêtard dans l’âme, bhe je fus forcé à calmer mon goût pour la fête parce que le budget ne me permettait pas de ballin en soirée comme auparavant. 

Obviously, Montpellier was not a  school education city for me, for cons I learned a lot about life and I’ve grown.

Indeed, for the first time I was not living in Mom’s house and I had to learn to manage my budget alone. Being a big spender, I had to first see my priorities and understand to my dismay that I could not spend my money on clothes and shoes anymore. So I learned to make a budget for my needs such as food, transportation, home and school supplies, laundry and so on.

Likewise for the outings, while Montpellier was a student city with a very active nightlife and me Henri a big party animal, well I was forced to calm my taste for the party because my budget did not allow me to ball as much as before.

 

Ce fut donc une année où malgré mon échec scolaire, j’ai appris à me responsabiliser et ne pas compter sur mes parents pour m’aider à m’en sortir. J’ai connu les termes « La galère » et « La débrouille » en me nourrissant de pizzas margherita, de pattes et de steack, en appréciant le plaisir de rester chez soi quand je n’avais pas les moyens de sortir. (Vous n’avez pas idées du nombre de séries que j’ai pu regarder dans cette année). 

So it was a year in which, despite my failure at school, I learned to empower myself and not rely on my parents to help me out. I learned the words « The galley » and « resourcefulness » by feeding me with pizza margherita, pasta and steak, while enjoying the pleasure of staying home when I did not have the money to go out. (You have no idea of the number of TV show that I could watch in this year).

L’autre enseignement que j’ai appris  pendant mon année Montpelliéraine a été la valeur de l’amitié et cela sous deux angles :

Le premier a été par la réduction flagrante du nombre d’amis que j’avais une fois parti de Marseille. Il faut savoir qu’à l’exemple de ma mère, j’ai toujours été une personne très sociable, qui connait BEAUCOUP de personnes. Dans le plus jeune âge, j’ai donc accumulé les connaissances, chose qui gonflait mon égo et me faisait sentir populaire. Seulement, une fois partie de Marseille, j’ai réalisé que tous ces « amis » accumulés vivaient leur vie de leur côté et n’avaient que faire de mes galères à Montpellier. Très peu prenaient de mes nouvelles ou sont venus me rendre visite alors que seulement 2h séparent Montpellier et Marseille (Aussi pour la défense de certains, je descendais à Marseille 1 fois par mois). 

The other lesson I learned during my Montpelliéraine year was the value of friendship and this from two angles :

The first was by the blatant reducing of the number of friends that I had once I left Marseille. You should know that like my mother, I’ve always been a very sociable person, who knows a LOT of people. In the early age, I accumulated acquaintance, something that swelled my ego and made me feel popular. Only once gone from Marseille, I realized that all these accumulated « friends »  lived their lives on their own and had no care for my struggles in Montpellier. Very few were taking news from me or came to visit me while only 2 hours separated Montpellier and Marseille (Also in defense of some of them, I was in Marseille at least once in a month).

J’ai donc pu réaliser que la popularité ne servait à rien au moment où il fallait payer les factures, que je devais arrêter de mettre tant d’énergie pour être « connu », apprendre que dans la vie le premier ami dont on a besoin c’est soi-même et fermer son cercle à des relations authentiques, sincères et enrichissantes. 

I was able to realize that popularity was useless when it was time to pay the bills, that I had to stop putting so much energy to be « known », to learn that in life the first friend you need is yourself and to close my circle with authentic, sincere and rewarding relationships.

Le second aspect de mon apprentissage sur les valeurs de l’amitié a été justement quand j’ai appris à restreindre mon cercle à des relations fructueuses. 

En premier lieu, mon lien avec Sarah avec qui j’étais venu m’installer à MTP s’est vraiment renforcé, car nous étions ensemble dans la galère, loin de nos racines (ok j’abuse à 2h nos racines), nous nous soutenions chaque jour et trouvions tous les moyens possibles et inimaginables pour pouvoir passer le temps et nous divertir avec des moyens réduits. 

The second aspect of my learning on the values of friendship was precisely when I learned to limit my circle to successful relationships.

First, my relationship with Sarah, with whom I came to live in MTP has really strengthened because we were together in the galley, far from of our roots (ok I’m being extra, 2 hour from our roots), we were supporting eachothers and we would find all the possible and imaginable ways to pass the time and entertain ourselves with reduced means.

Snapshot_20091104_43

Snapshot_20091104_53

Seulement, au bout de 4 mois Sarah a décidé de retourner vivre à Marseille car étant plus réaliste et moins têtue que moi elle a compris qu’elle perdait son temps à Montpellier. 

Only after 4 months Sarah has decided to move back to Marseille because being more realistic and less stubborn than me, she understood that she was wasting her time in Montpellier.

Je me suis donc retrouvé seul, mais par chance je m’étais fait des amis à l’université Karim, Rémi, Octavie, Manu, Cécile et Howard aka la Team Benetton car nous étions tous d’origines différentes.

I found myself alone, but luckily I’ve met some friends at school : Karim, Rémi, Octavie, Manu, Cecile and Howard aka The Benetton Team because we were all from different backgrounds.

CIMG0508

C’est surtout avec Cécile et Howard (qui figurent sur le photoshoot) que j’ai créé de forts liens d’amitié et nous étions tout le temps collés ensemble. Ils étaient toujours prêts à m’aider quand c’était la dech et ils étaient également présents quand je traversais des moments durs alors qu’au final je ne les connaissais depuis même pas 1 an. 

Sans oublier aussi tous les bons moments qu’on a passé ensemble, les rigolades, les sorties fortement alcoolisées, les promenades à Odysseum ou le centre-ville de Montpellier et les cours de chinois où nous n’allions jamais ! 

It is especially with Cecile and Howard (the ones on the photoshoot with me) that I created strong bonds of friendship and we were all the time glued together. They were willing to help me when I was struggling and they were also present when I was going through hard times, even though we were knowing each other since less than a year.

Without forgetting all the good times we’ve spent together, the laughs, the highly alcoholic party, our walks at the Odysseum or Montpellier donwtown and the Chinese classes where we would never go !

5adtas7r5s1sexi0mrbl4j0e4_g3ce58v6

8v2xqssbx8t418epwpi0ojthf_g71cxqi2

27031_426350393135_757693135_5398655_6173614_n

Photo0745

Seven Manu Cecile

Photo1464

J’ai donc pu voir que des bons amis sont ceux qui restent derrière toi et sur qui tu peux compter dans les moments difficiles et c’est aussi dans ces moments que tu peux passer les meilleurs instants car ils sont vécus dans la simplicité. 

So I was able to see that good friends are those who stay behind you and the one you can rely on during hard times. And it is also in these moments that you can spend the best times as they are lived in simplicity.

Et 6 ans plus tard, mon enseignement s’est confirmé, car à la suite du décès de ma mère, Karim, Howard et Cécile sont venus de Montpellier (ainsi que Sarah) sans crier gare pour me soutenir pendant l’enterrement. Un geste qui m’a incroyablement touché, car nous ne prenions pas constamment des nouvelles les uns et des autres pendant ces 6 années, mais ils ont été  spontanément présents  quand j’avais besoin d’être entouré. 

Une belle leçon d’amitié, un soutient que je n’oublierai jamais et une preuve que le destin m’a envoyé à Montpellier non pas pour l’école mais pour rencontrer des personnes en or. Merci à vous je vous aime <3 

And 6 years later, my teaching was confirmed, because when my mother passed away, Karim, Howard and Cecile came from Montpellier (Sarah too) with no hesitation to support me during the funeral. A gesture that incredibly touched me because we did not constantly took news from eachothers during these six years, yet they were spontaneously present when I needed to be surrounded.

A beautiful lesson of friendship, a support that I will never forget and a proof that the fate sent me in Montpellier not for the school but to meet golden people. Thank you, I love you <3

ENFIN BREF ! Revenons au sujet initial qui est Montpellier. J’ADORE cette ville qui serait pour moi le parfait compromis entre Marseille et Montréal. En effet, la ville contient le soleil et le côté chaleureux de Marseille et on y retrouve le côté moderne, jeune et aussi le calme de Montréal. C’était donc un plaisir d’être de retour dans la ville et pouvoir apprécier son énergie à la fois paisible et active. 

ANYWAY ! Returning to the original subject which is Montpellier. I LOVE this city that would be for me the perfect compromise between Marseille and Montreal. Indeed, the city contains the sun and the warmth of Marseille and you can find the modern, young side and also the peace of Montreal. So it was a pleasure to be back in the city and to appreciate its energy both quiet and active.

Pour le lieu, étant trop occupé à profiter de mon séjour je n’ai pas eu l’occasion de pouvoir shooter partout dans la ville, pour vous montrer ses différents visages. C’est 2h avant de partir que nous avons fait ces photos prises par Cécile qui s’avère être une surprenante photographe. 

J’ai d’ailleurs tenu à ce que Howard et Cécile soient inclus dans le photoshoot, car je ne pouvais pas illustrer mon expérience Montpelliéraine sans qu’ils en fassent partis. 

For the place, being too busy enjoying my stay, I did not have the opportunity to shoot around the city, to show you its different faces. It’s 2 hours before leaving, that we’ve made these photos taken by Cécile who turns out to be an amazing photographer.

I also insisted that Howard and Cecile be present in the photoshoot because I could not show my Montpelliéraine experience without them. 

Étant donc dans le rush, c’est  COMME PAR HASARD que nous nous sommes retrouvés à shooter à la Place Royale du Peyrou. Une esplanade construite en 1768, avec comme le palais Lonchamp, un château d’eau construit cette fois-ci par Henri Pitot. Le palais Lonchamp a été construit par Henri Espérandieu, comme quoi quand il y a un Henri, la royauté n’est jamais très loin ;). La place qui possède également une énorme statue de Louis XIV le roi soleil, est l’endroit parfait pour une promenade dominicale et un moment de détente. 

Therefore being in the rush, it’s AS IF BY CHANCE that we ended up shooting at the Royal Place of Peyrou. An esplanade built in 1768, with as the Lonchamp palace in Marseille has a water tower built this time by Henri Pitot. The Lonchamp palace was built by Henri Espérandieu, I guess when there is Henri, royalty is never far away ;). The place who also has a huge statue of Louis XIV the Sun King, is the perfect place for a Sunday stroll and a relaxing time.

Pour ma tenue, comme vous pouvez encore le voir j’ai définitivement adopté la mode du pantalon large et slim ne touchera plus jamais mes jambes. Je porte aussi cette veste à l’imprimé royal trouvée dans une friperie sur la rue de l’université à Montpel. Il faut savoir que je collectionne les pièces avec ce style d’imprimés Hermes/Versace, je me suis donc empressé de la porter pour le shoot et il s’avère qu’elle collait parfaitement avec le thème royal de la place COMME PAR HASARD…

About my outfit, as you can see I’ved once and for all adopted the wide pants trend and a slim will never touch my legs. I’m also wearing this jacket with this royal print found in a thrift store on University Street in Montpel. You should know that I collect pieces with this printed Hermes / Versace style, I therefore hastened to wear it for the shoot and it turns out that it  perfectly fits with the royal theme of the place AS IF BY CHANCE…

C’est donc la fin de cet épisode à Montpellier. Je suis retombé sous le charme de cette ville et je suis impatient de pouvoir y retourner pour y passer plus de temps et vous la faire visiter plus profondément.

It is the end of this episode in Montpellier! I fell in love with this city and I am looking forward to go back to spend more time there and  make you visit it more deeply.

J’ai passé un moment incroyable avec mes amis qui m’ont traité comme un roi pendant mon weekend et qui m’ont aidé à oublier pourquoi j’étais réellement en France. Encore une fois, merci infiniment à Sarah, Karim, Cécile, Loïc et Howard, je serai éternellement reconnaissant pour votre soutien et merci de toujours me prouver que l’amitié est l’une des plus belles choses au monde. 

On se retrouve très vite pour le prochain épisode pour lequel on voyage encore en dehors de Marseille et nous nous retrouvons à Paris !! Merci de m’avoir lu, à bientôt. Je vous aime.

I had an incredible time with my friends who treated me like a king during my weekend and helped me forget why I was actually in France. Again, thank you very much to Sarah, Karim, Cecile, Loic and Howard, I am eternally grateful for your support and thank you to always prove that friendship is one of the most beautiful things in the world.

I see ya’ll soon for the next episode for which we still travel outside Marseille and we find ourselves in Paris !! Thank you for reading, see you ! I love you.

H.A.S

Casquette/Cap  :  American Apparel

Sac à dos / Bag : American Apparel

Veste/Jacket : Friperie/Thrift Shop

Tee shirt  : Urban Outfitters

Pantalon/Pants : Friperie/Thrift Shop

Sneakers : Zara

Lieu / Place : Place Royale du Peyrou

Photographe : Cécile Hoang Van

Retrouvez tous les visuels du blog et d’autres exclusivités sur mon instagram de direction artistique @High.As.Sun et mes aventures ici @Henriabrahamsoumah

Find all the blog visuals and other exclusivity on my instagram of art direction@High.As.Sun and my adventures here @Henriabrahamsoumah

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
%d blogueurs aiment ce contenu :