La Vie d’Henri – Event : La Nuit Blanche 2017

photo : via skyventure 

 

Salut à vous mes Fullestiens !

 

Aujourd’hui je vous prends avec moi pour un petit retour dans le temps et je vous fais revivre une soirée qui date d’il y a 1 mois mais qui était tellement spéciale que je me dois de la partager avec vous : La Nuit Blanche de Montréal !

 

Hello my Fullestians !

Today I take you with me for a little throwback and I make you relive an evening that dates from 1 month ago but that was so special that I had to share it with you : Montreal’s Nuit Blanche!

 

 

Évènement crée en 2000 pour dynamiser l’hiver Montréalais et amorcer le début des festivals qui font la vie et la réputation de la ville, la nuit blanche est évènement annuel qui a lieu le premier samedi du mois de Mars et qui va faire vivre la ville pendant toute la nuit.

En effet pendant toute la soirée Montréal va proposer plus de 300 activités et spectacles qui prennent lieu dans le centre de la ville, à l’extérieur comme à l’intérieur sachant que les commerces, restaurants et centres commerciaux sont également ouverts. De plus l’évènement est soutenu par le festival des lumières qui va illuminer la ville et ses 350 000 visiteurs qui vont être particulièrement choyés car la majorité des attractions sont gratuites et en plus de cela les transports en commun sont en service durant toute la nocturne. Un excellent de moyen de faire vivre le patrimoine touristique mais aussi de faire découvrir les talents de la ville, sachant que plus de 600 artistes ont l’occasion de présenter leurs oeuvres dans le cadre d’exposition, de concert ou de performance.

Donc clairement la Nuit Nlanche est un évènement lucratif pour Montréal et pour les Montréalais.

 

Event created in 2000 to give some dynamism to Montreal winter and to mark the beginning of the festivals that make the life and the reputation of the city, the white night is an annual event that takes place on the first Saturday of March and which will make the city lives all night.

Indeed, throughout the evening Montréal will offer more than 300 activities and shows that take place in the center of the city both outside and inside knowing that shops, restaurants and malls are also open. Moreover, the event is supported by the festival of lights that will illuminate the city and its 350,000 visitors who will be particularly pampered as the majority of the attractions are free and in addition to that, public transport are in service throughout the night . An excellent way to promote the tourist patrimony but also to showcase the talents of the city, knowing that more than 600 artists have the opportunity to present their works with exhibitions, concerts or performances.

So clearly the Nuit Blanche is a lucrative event for Montreal and the Montrealers.

 

Photo: Frédérique Ménard-Aubin

 

Pour ma part mon programme était assez simple pour l’édition 2017 de la nuit blanche, sachant qu’il faisait moins 17* cette nuit, je n’avais pas pour plan de m’aventurer dehors pour aller voir les attractions, mais j’avais ceci dit 2 évènements (en intérieur Dieu merci) que je ne pouvais pas me permettre de rater :

–  L’exposition Closet Play organisée par deux amis, designers et artistes multidisciplinaires Benoit Brûlé et Sean Keough

– La « Moonshine » soirée underground particulièrement populaire à Montréal et qui offrait une édition spéciale pour la « Soirée Tribe » qui prenait place au Centre Phi.

 

Un programme relativement excitant pour moi car le premier évènement était organisé par mon acolyte et partner in crime Benoit Brulé photographe avec qui j’ai produit cet épisode de la série d’éditorial astrologique, ainsi qu’un des Spiritual Editorial.

De l’autre coté, la Moonshine est la soirée qui me donne de la vie depuis 2 ans maintenant, car je ne manque jamais une édition de ce party auquel je vais religieusement et je vais vous expliquer plus bas pourquoi.

Mais pour commencer voici mon premier stop à l’exposition Closet Play
For my part, my program was quite simple for the 2017 edition of the white night, as it was -17 * outside this evening, I did not plan to venture outside to go see the attractions, but I had however 2 events (indoor thank goodness) that I could not afford to miss:

– The « Closet Play »  exhibition organized by two friends, designers and multidisciplinary artists Benoit Brûlé and Sean Keough

– The « Moonshine« , an underground party particularly popular in Montreal, which offered a special edition for the « Soirée Tribe » that took place at the Center Phi.

A relatively exciting program for me because the first event was organized by my sidekick and partner in crime Benoit Brulé photographer with whom I produced this episode of the astrological editorial series, as well as one of the Spiritual Editorial.

On the other side, the Moonshine is the event that gives me life for 2 years now, because I never miss an edition of this party to which I go religiously and I will explain below why.

But to start here is my first stop at the exhibition « Closet Play » :

C’est dans le luxueux Hotel Saint-Germain situé en plein Centre Ville Montréalais entre la rue Sainte-Catherine et l’université Mcguill que le premier évènement prenait place. Effectivement, à l’occasion de la Nuit Blanche, l’hotel ouvrait ses portes aux visiteurs et proposait un parcours musical et d’art visuel avec un mini-concert, des photoshoots en live et des expositions d’artistes tels que des  sculpteurs, des designers de bijoux ou de vêtements. Et ce qui rendait l’expérience unique, c’est que les expositions avaient lieu dans les chambres d’hotel, ce qui donnait une ambiance à la fois intime, relaxante et innovante.
It is in the luxurious Saint-Germain Hotel located in downtown Montreal between Sainte-Catherine Street and McGill University that the first event took place. Indeed, on the occasion of the Nuit Blanche the hotel opened its doors to visitors and offered a musical and visual art course with a mini-concert, live photoshoots and exhibitions by artists such as sculptors, jewelry or clothing designers. And what made the experience unique was that the exhibitions were held in the hotel rooms, which gave an intimate, relaxing and innovative atmosphere.

 

Closet Play – Expo 0.1 :

 

 

« Deux amis qui s’assemblent pour s’exprimer à travers des méthodes de coutures, de coupes et de rénovation de pièces de vêtements déjà utilisées, pour les réinventer et en faire des pièces amusantes et conceptuelles. »

 

« Two Friends getting together to express themselves through methods of cut & sew and refurbishment of used articles of clothing to reinvent them into playful & conceptual garments. »

 


Pour vous mettre en situation Benoit originaire d’Ottawa et Sean de Vancouver sont comme moi 2 anciens étudiants du Collège Lasalle mais qui eux étaient dans le programme de fashion design et se sont donc liés d’amitié au cours de leur apprentissage.

Clairement réunis par le destin, car les deux partagent la même vision révolutionnaire et utopique d’un monde basé sur des valeurs authentiques, spirituelles, qui poussent à la preservation de l’environnement et au dessus de tout à l’expression artistique.
Ainsi ensemble ils ont pu explorer leur vision et inspiration commune et en conséquence non seulement s’aider à évoluer mutuellement mais aussi developer une nouvelle perspective artistique : La multidisciplinarité.

La multiplidsciplinartié est la pratique qui pousse à ne pas se limiter à une seule forme d’expression artistique et donc à s’essayer à multiple disciplines, puis de faire passer le message que l’on souhaite à l’aide du canal artistique avec lequel on se sent le plus à l’aise et qui nous inspire le plus pendant le processus de création.

Et étant pourtant dans une formation de design, Benoit et Sean vont quand même chercher à se diversifier et s’épanouir grace à de multiple formes d’art telles que la musique, la photographie, le dessin, le stylisme ou la vidéo.

Voici donc les photos des oeuvres que chacun d’entre eux ont décidé d’exposer afin de passer un certain message et d’ouvrir les esprits :
To put you in the situation Benoit from Ottawa and Sean from Vancouver are like me 2 Lasalle College former students but they were in the fashion design program and thus became friends during their apprenticeship.

 

Clearly united by fate, for the two share the same revolutionary and utopian vision of a world based on authentic, spiritual values ​​that push the preservation of the environment and above all artistic expression.
Thus together they were able to explore their vision and common inspiration and consequently not only help each other to grow but also to develop a new artistic perspective: Multidisciplinarity.

Multi-disciplinarity is the practice that pushes to not be limited to a single form of artistic expression and therefore to try out multiple disciplines and to send the desired message through the artistic channel with which we feel the most at ease and that inspires us the most during the process of creation.

So despite being in a design formation, Benoit and Sean nevertheless seek to diversify and flourish thanks to multiple forms of art such as music, photography, drawing, styling or video.

Here are the photos of the works that each of them decided to exhibit in order to pass a certain message and open the minds :

 

Benoit Brûlé :  » Un monde à l’envers »

 

 

« Une collection capsule, complètement teintes à la main à partir d’indigo naturel avec diverses méthodes décoloration, y compris la méthode shibori. Quelques-uns des T-shirts ont été fait à la main à partir de zéro avec du coton et du fil organiques, d’autres pièces sont des vêtements d’occasion trouvés dans des friperies. Le sashiko fait à la main est une touche commune ajoutée à toutes les pièces.

 

Au-delà de l’artisanat de ces pièces, le concept tourne autour de la sensibilisation à l’écosystème océanique. Il a été menacé par la pollution causée par les personnes sur terre et par des causes naturelles. Des déversements d’hydrocarbures, des déchets toxiques, du plastique flottant et divers autres facteurs ont tous contribué à la pollution de l’océan et aux tueries de nos nombreuses espèces. »

 

« A capsule collection all hand dyed from natural indigo with various methods of dying including the shibori method. A couple of the T-shirts where hand made from scratch with organic cotton and organic thread, other pieces are second hand garments found in thrift stores. The sashiko handstitch is a common touch added through out all pieces.

 

Beyond the craftsmanship of these pieces the concept revolves around bringing awareness to the oceanic ecosystem, it has been threaten by pollution from people on land and from natural causes. From oil spills, toxic wastes, floating plastic and various other factors have all contributed to the pollution of the ocean and to the killings of our many species. »

 




« Si nous voulons préserver l’océan et sa beauté naturelle, des mesures drastiques doivent être prises pour lutter contre cette pollution et garder ce que nous est le plus cher ».

“If we are to preserve ocean and its natural beauty, drastic measures have to be taken to combat this pollution and keep what we hold most dear.”

 

Sean Keough : « Modelled »

 

 

Mildlife 

Nous sommes devenus notre propre version du sauvage, craintifs de notre nature originelle.

Ce que j’emmène au lit avec moi, c’est ce que j’ai fait terne, doux, apprivoisé.

Ce que j’emmène au lit avec moi, c’est une esthétique creuse de ce qu’il représente.

Ce que j’emmène au lit avec moi, je porterai pour montrer ma nouvelle nature.

Pour communiquer ma perspective altérée de la nature, pour posséder ouvertement ce que ma société me vend.

Afin de faire face à la nature en moi, je porterai le doux sauvagement.

 

We have become our own version of wild, fearful of our original nature.  

What I bring to bed with me is the what I have made dull, soft, tame. 

What I bring to bed with me is a hollow aesthetic of what it represents.  

What I take to bed with me I will wear to show my new nature.  

To communicate my altered perspective of the wild, to openly own what my society sells me. 

In order to face the wild in me, I will wear the mild wildly

 

 

NEON KNOWLEDGE 

Le travail d’un auteur est une entreprise rigoureuse. Une véritable dévotion.

Pour mener à la fois l’intérieur et l’extérieur dans une tentative de trouver de la lumière, puis créer le canal pour l’éclairer sur un esprit curieux est une bénédiction pour nous tous.

Que la lumière de ceux qui s’efforcent sans relâche de transmettre la source se reflète sur notre dos. 

The work of an author is a rigorous endeavour. A true devotion.

To mine both the inner and the outer in an attempt to find light, and then craft the channel to shine it upon a curious mind is a blessing unto us all.  

May the light of those who strive tirelessly to convey the source be held in glowing reflection upon our backs.





 

La multitude expresionnelle a été pour moi le point fort et principal de cette exposition et je me dois d’ailleurs de mentionner que  leur art multidisclipnaire a été une énorme inspiration pour moi et ce bien avant leur exposition.  En effet, pendant la dernière année, j’ai cherché à me définir artistiquement et il fut compliqué de mettre un label sur mon art sachant que je suis un touche à tout et il m’est inconcevable de me limiter qu’à une seule forme d’art quand il y a tellement de manière différentes de s’exprimer.

En rencontrant Benoit il y a un an qui m’a introduit à cette vision, j’ai pu réaliser que là été mon créneau et il m’a quelque part donné la légitimité de ne pas me placer dans une certaine catégorie d’artiste, mais juste me définir en tant qu’artiste.

Et je considère que chacun d’entre nous devraient se définir de la sorte, car pour commencer nous possédons tous un ou plusieurs dons particuliers qui font que nous pouvons apporter une perception et une forme d’expression unique.

Mais rien ne nous empêche de nous essayer à d’autres formes d’art car nous pourrions découvrir que nous possédons les dons pour également nous épanouir dans ces type de créations. Le secret réside dans le laisser aller et ne pas avoir peur d’essayer quelque chose car souvent le résultat peut être étonnant, nous donner de la fierté et aider une autre personne à ouvrir sa perception.

 

The expresional multitude has been for me the main and main point of this exhibition and I must also mention that their multidisciplinary art has been an big inspiration for me and this before their exhibition. Indeed, during the last year, I sought to define myself artistically and it was complicated to put a label on my art knowing that I am a jack of all trades and that it is inconceivable for me to limit myself to only one form of art when there are so many different ways to express myself.

When I met Benoit a year ago who introduced me to this vision, I was able to realize that here was my niche and it gave me somehow the legitimacy not to place myself in a certain category, but to just define myself as an artist.

And I consider that each of us should define oneself in this way, because to begin with we all possess one or more particular gifts that make us able to bring a unique perception and form of expression.

But nothing prevents us from trying other forms of art because we could discover that we possess the gifts to also flourish in these types of creations. The secret lies in letting go and not being afraid to try something because often the result can be amazing, give us pride and help another person to open up his perception.

 

 

J’ai donc réellement apprécié de pouvoir m’immerser dans leurs deux univers et être introduit à deux perspectives et émotions différentes. J’ai adoré comment leurs énergies créatrices étaient à la foi opposées et complémentaires.

Là ou Benoit à présenté une esthétique légère, à la fois aérienne et aquatique mais claire dans son message et son intention, Sean lui a proposé un travail bien plus explicite, affirmé et sulfureux mais qui laisse plus de place à la reflexion et à l’interpretation personnelle. Une complémentarité à la fois discrète mais évidente et on se demande si elle était intentionnelle, spontanée ou les deux …

Il est assez intéréssant et même étonnant de voir comment les deux artistes qui viennent de 2 horizons différents et qui ont grandi avec des influences variées ont pu se retrouver dans le même programme scolaire à Montréal et au final partager une vision similaire. Une connection qui se traduit parfaitement dans chacune de leur expositions qui bien qu’elles soient les représentations de leurs esprits individuels, nous pouvons clairement ressentir l’inspiration commune et une direction artistique complémentaire. Et sans omettre que leurs oeuvres m’ont bien évidement touché et inspiré, c’est leur complémentarité qui m’a le plus atteint car elle tient tout simplement du divin et leur alchimie artistique atteste que leurs âmes étaient connectés et destinées à s’accomplir ensemble. Quelque chose d’à la fois magique et magnifique et c’est avec un certain émerveillement que j’ai quitté les lieux.

 

So I really enjoyed being able to immerse myself in their two universes and to be introduced to two different perspectives and emotions. I loved how their creative energies were at the same time opposed and complimentary.

Where Benoit presented a light aesthetic, both aerial and aquatic but clear in his message and his intention, Sean offered a much more explicit, affressed and sulphurous work but that leaves more room for the reflection and the personal interpretation. A complementarity both discrete but obvious and one wonders whether it was intentional, spontaneous or both …

It is interesting and even amazing how the two artists who came from 2 different backgrounds and who grew up with various influences could find themselves in the same school program in Montreal and ultimately share a similar vision. A connection that is perfectly reflected in each of their exhibitions, although they are the representations of their individual minds, we can clearly feel the common inspiration and matching artistic direction. And without omitting that their works evidently touched and inspired me, it is their reciprocity that seized me the most because it’s simply divine and their artistic alchemy attests that their souls were connected and destined to be fulfilled together. Something magical and beautiful and it was with a certain amazement that I left the place.

 

Donc un grand bravo aux deux artistes pour leurs oeuvres, leur organisation et surtout pour les messages et l’énergie positive, inspirante et élevatrice qu’ils communiquent. Je me réjouis déjà de voir leurs futures collaborations et je les remercie d’avoir remplis avec brio leur travail d’artistes, ce en m’inspirant avant, pendant et après leur exposition. Merci et plein d’amour à vous deux.

 

So a big congratulations to the two artists for their works, their organization and especially for the messages and the positive, inspiring and elevating energy that they communicate. I am already looking forward to their future collaborations and I thank them for having successfully filled their mission as artists, by inspiring me before, during and after their exhibition. Thank you and much love to both of you.

 

Retrouvez le travail de Benoit ici, ici et ici

 

Retrouvez le travail de Sean ici, ici

 

Voici en bonus un mini-photoshoot improvisé de Benoit et moi-même pris par Judie Siriphong pendant l’exposition  :

Here is in bonus at improvised mini-photoshoot of Benoit and I taken by Judie Siriphong during the exhibition :

 



 

Deuxième partie de la soirée et le moment où les choses ont pris un tournant des plus innatendus.

Second part of the night and where the evening took the most unexpected turn.

 

C’est au Centre Phi que nous continuons les hostilités à l’occasion de la Nuit Tribe, un évènement ou la multidisciplinarité était encore au rdv car il réunissait au coeur de la galerie des performances musicales, des expositions marchandes, des installations d’art visuel, un étage entier dédié à la réalité visuelle et un salle de concert avec un dj sets.

It is at the Center Phi that we continue the hostilities for the  Nuit Tribe, an event where multidisciplinarity was still at the rdv because it brought together in the heart of the gallery, musical performances, exhibitions, visual art installations, an entire floor dedicated to visual reality and a concert hall with dj sets.

 

Voici quelques photos de l’évènement

Here are some pictures of the event

 

 

Personnellement j’étais venu pour le DJ sets de la Moonshine, en d’autres mots pour DAN-SER !

Pour vous faire comprendre la situation les soirées Moonshine sont des partys underground lancées il y a 2 ans maintenant. Fête qui a lieu 1 fois par mois, comme son nom l’indique la Moonshine célèbre la Lune et prend lieu tous les samedis qui suivent la pleine Lune. Ayant un attrait pour l’études astres et leur influences, j’ai bien évidement été charmé par cet aspect qui rends la soirée mystérieuse et magique. Mais si je suis un abonné à la Moonshine c’est bien évidement pour la musique et la vibe en général.

 

Personally I came for the the Moonshine’s DJ sets, in other words I  came TO DANCE !

To explain you the situation, Moonshines are underground party launched 2 years ago now by Hervé Kalongo and his crew. Celebration that is happening once a month, as its name indicates the Moonshine celebrates the Moon and takes place every Saturday following the full moon. Having an appeal for the stars and planets studies and their influences, I was obviously charmed by this aspect which makes the evening mysterious and magical. But if I am a subscriber to the Moonshine it is obviously for the music and the vibe in general.

 

 

Les Djs qui pour la majorité sont issus de l’héritage africain ou présentent un intérêt pour la culture afro, proposent des mix qui vont de l’afro beat, à la transe ethnique et la deep house en passant par le funk do brasil ou la dancehall.Des sons qui forcent les amateurs de musiques mainstream à passer une soirée sans avoir une panoplie de musiques « vendeuses », se laisser emporter par la vibe des mix et rentrer en union avec le rythme. Sachant que des percussionnistes, un trompetiste  ou encore une vidéo jockey vont venir s’unifier à l’harmonie et créer un expérience unique qui peut parfois durer jusqu’à 8h du matin.

Donc c’est simple pour moi la Moonshine est devenue une soirée incontournable pendant laquelle je brille à chaque fois de mille feu car c’est l’occasion pour moi danser DUR, de m’abandonner au rythme et surtout de partager des vibes positives avec des inconnus qui comme moi sont là juste pour danser et passer un bon moment. J’ai d’ailleurs rencontré énormément de belles personnes avec je me suis lié d’amitié grâce à la Moonshine.Et je ne vais même pas développer sur le fait que la Moonshine est aussi devenue la fashion week pour moi et je sors à chaque mois une nouvelle tenue des plus extravagantes, méticuleusement préparée pour briller comme la Lune.

 

The Djs, who for the most part come from the African heritage or have an interest for the Afro culture, offer mixes ranging from Afro Beat, Ethnic Trance and Deep House to Funk do brasil or Dancehall. Sounds that force the fans of mainstream music to spend an evening without having a panoply of « selling » music, to be carried away by the vibe of the sets and to make an union with the rhythm. Knowing that percussionists, a trumpeter or even  a video jockey will unite to the harmony and create a unique experience that can sometimes last until 8am.

So it’s simple, for me the Moonshine has become a the place to be, during which I shine bright every time  because it is the opportunity for me to dance HARD, to give myself to the rhythm and especially to share positive vibes with strangers who like me are there just to dance and having a good time. I also met so many beautiful people with whom I am friend now thanks to the Moonshine. And I will not even develop on the fact that the Moonshine has also become the fashion week for me and I serve every month the most extravagant new outfit, meticulously prepared to shine like the Moon.
Voici une courte vidéo de moi à la Moonshine pour vous donner un aperçu :

Here is a video of me dancing at the Moonshine to give you an aperçu :

 

Pour faire court, aller à la Moonshine c’est un peu comme aller à l’Église et on en ressort à chaque fois libéré, apaisé et prêt pour entamer de nouvelles aventures, car on laisse sur le dancefloor toutes les préoccuapations que nous pouvons avoir accumulé pendant le mois.
In short, going to the Moonshine is a bit like going to the Church and one emerges each time released, pacified and ready to begin new adventures, because we leave on the dancefloor all the preoccupations that we could have accumulated during the month.

 

Donc c’était avec beaucoup d’excitation que je me rendais à l’évènement et j’étais particulièrement énergétique et de bonne humeur ce soir là, ainsi j’étais prêt à mettre le feu au centre Phi. Ce que je n’avais pas prévu c’est à quelle point j’allais effectivement faire monter la chaleur dans la salle de concert.

En effet, avec le temps la Moonshine est devenue pour moi comme la maison  et j’ai vraiment pris l’habitude d’y danser librement et l’ambiance familiale a fait que souvent je me retrouve à danser sur la scéne ou le dj mixe. Sachant que la salle du centre Phi était remplie et qu’il était donc dur de pouvoir danser proprement et rien ne me frustre plus de ne pas pouvoir m’exprimer librement, il n’en fallait pas plus pour que décide que c’était sur la scène que j’allais me défouler et par la même occasion donner un show à la Nuit Tribe.

De plus c’était le DJ Bonbon Kojak résident de la moonshine avec qui j’ai sympatisé qui commencait son set et il faut savoir que bien qu’il est encore nouveau dans la scène montréalaise, il n’a aucune difficulté à bruler les platines et nous faire danser jusqu’à ce que même les murs transpirent. Donc tous les facteurs étaient présent pour que je puisse proprement tabasser la scène du centre Phi car quand Bonbon et Henri connectent le sucre est pimenté !

 

So it was with great excitement that I was going to the event and I was particularly energetic and cheerful that night, so I was ready to set fire to the Phi Center. What I did not anticipate is how much I was actually going to make the heat rise in the concert hall.

Indeed, over time the Moonshine has become for me like home and I really got used to dance freely and the family atmosphere made me often find myself dancing to the stage where the dj are mixing . Knowing that the hall of the center Phi was filled and that it was therefore hard to be able to dance properly and nothing frustrates me more than not to being able to express myself freely,  so it did not take more for me to decide that it was on the stage that I was going to let off steam and at the same time give a show to the Nuit Tribe.

In addition, it was the Dj Bonbon Kojak resident of the moonshine with whom I’ve sympathized, who was beginning his set and it is necessary to know that although it is still new in Montréal scene, he has no difficulty to burn the turntables and make us dance until even the walls are sweating. So all the factors were present so that I could properly beat the scene of the center Phi because when Bonbon and Henri connect the sugar is spicy!

 


C’est donc en l’espace de quelques minutes que je  me suis transformé en entertainer et BonbonKojak et moi avons offert au centre Phi un show digne d’un concert de Beyoncé.

Voyez les vidéos ci-dessous pour témoigner de la frénésie qui s’est répendue au centre Phi.

So it was in a matter of minutes for me to turn into an entertainer and BonbonKojak and I offered to the Phi Center a show like they were at a Beyoncé concert.

Watch the videos below to witness the frenzy that took the Phi Center.

 

 

Une expérience MA-LA-DE ! J’avais le sentiment en sortant ce soir-là que cette soirée serait spéciale, mais je n’avais pas prévu ce niveau de folie et surtout d’avoir une salle entière qui allait crier mon nom comme si j’étais une rockstar, like WTF ?!

Et pour être honnète sachant que la musique est ma plus grande passion, que j’ai été bercé au concert Michael Jackson et que j’ai toujours adoré la performance scénique, je réalis un rêve d’enfance en montant sur cette scèene et en partageant des vibes positives pendant 3h avec un public des plus receptifs et des plus chaleureux. 1 mois plus tard je ressens encore le sentiment de fierté et d’accomplissement que m’a procuré ce moment pendant lequel plus que jamais dans ma vie, j’ai eu la sincère sensation que j’étais dans mon élément et je faisais ce que j’ai toujours ét destiné de faire, partager des goods vibes en dansant et en faisant passer un bon moment aux spectateurs. Un moment sans prix, dont je me souviendrai pour le restant de mes jours et pour lequel je suis profondément reconnaissant, raison pour laquelle je tenais vraiment a partager cette soirée avec vous qui m’a éclairer sur ma vocation.

 

Je me dois donc de remercier MILLES FOIS, les organisateurs de la Moonshine et pas juste pour m’avoir laissé monter sur la scène, mais pour me permettre chaque mois de vivre les meilleures soirées de ma vie, pendant lesquels je me sens libre et mon âme s’exprime impunément et je peux partager mon amour pour la danse et au final pour la vie avec des purs inconnus qui deviennent une famille tellement ce qu’on partage est fort et spontané.

 

A CRAZY experience ! I had the feeling that night that this evening would be special, but I had not foreseen this level of madness and especially to have an entire room that would shout my name as if I was a rockstar, like WTF ?!

And to be honest knowing that music is my biggest passion, that I was rocked at Michael Jackson concert and that I always loved stage performance, I realized a childhood dream by climbing this stage and sharing positive vibes for 2 hours with a really receptive and warm audience. A month later I still feel the sense of pride and accomplishment that this moment brought me, during which more than ever in my life I had the sincere feeling that I was in my element and I that I was doing what I was always meant to do, sharing  good vibes while dancing and making the spectators having a good time. A priceless moment, which I will remember for the rest of my days and for which I am deeply grateful, the reason why I really wanted to share this evening with you that enlightened me on my vocation.

So I have to thank AGAIN AND AGAING, the organizers of the Moonshine and not just for letting me get on the stage, but for allowing me every month to live the best evenings of my life, during which I feel free and my Soul expresses itself with impunity and I can share my love for dance and ultimately for life with pure strangers who become a family since what we share is so strong and spontaneous.

 

 

Merci également à Bonbon Kojak pour sa vibe sucrée et Pierre Kwenders un autre résident de la Moonshine qui sait tout autant nous faire vibe/vibrer et nous faire rentrer dans une transe enivrante qui m’a à plusieurs reprises emportée dans son monde et next thing you know il est 7h du matin.

Thanks also to Bonbon Kojak for his sweetest vibe and to Pierre Kwenders another Moonshine resident and talented artist who knows how to make us vibe / vibrate and  enter into an intoxicating trance that has repeatedly taken me to his world and next thing you Know it is 7am.

Pierre Kwenders et moi -même le soir de La Nuit Tribe

 

Pour conclure, ce fut haut la main l’une des plus belles et mémorables soirées de ma vie et je compte faire en sorte que ce ne soit que le début. J’ai clairement dévellopé une relation au dela de l’amateurisme avec la danse et même si je ne sait pas encore comment, je compte clairement transformer cette passion en mon art. Mais ca c’est pour la suite ! En attendant on se retrouve pour le prochaine évènement et je vous attends pour la prochaine édition de la Moonshine pour laquelle vous pouvez aller aimer la page facebook pour être informés de la prochaines soirée. Ou regardez juste la Lune pour savoir quand est qu’il est temps de briller.

Merci de m’avoir lu et à très vite  !

 

Je vous aime

 

To conclude this was one of the most beautiful and memorable evenings of my life and I intend to make sure that it is only the beginning. I have clearly developed a relationship beyond amateurism with dance and even though I do not yet know how, I clearly intend to turn this passion into my art. But that’s for the sequel ! In the meantime I see you for the next event and I wait for you the next edition of the Moonshine for which you can go like the facebook page  to be informed of the next evening or just watch the Moon to know when it’s time to shine ;)

Thank you for reading me and see you !

I love you

 

H.A.S

 

Crédit Photo :

Closet Play : What’s Up Montréal

Nuit Tribe : Sébastien Roy

 

Retrouvez tous les visuels du blog et d’autres exclusivités sur mon instagram de direction artistique @High.As.Sun et mes aventures ici @Henriabrahamsoumah

Find all the blog visuals and other exclusivity on my instagram of art direction@High.As.Sun and my adventures here @Henriabrahamsoumah

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
%d blogueurs aiment ce contenu :