Creative : Glorious & Focused

 

Bonjour à vous mes amours !!

De retour après quelques mois de stand-by qui n’étaient en réalité en aucun cas une pause, étant donné que mon flow créatif était en fait redirigé vers mes réseaux sociaux et la construction d’une audience plus consistante.

J’ai consacré mon temps à mes relations publiques réelles et virtuelles en participant d’un côté à de nombreux événements à Montréal et de l’autre côté en alimentant en abondance mes médias sociaux.
Une consécration qui m’a donc forcé à laisser le blog de côté et je vous avoue que j’ai même eu pendant une seconde la reflexion d’arrêter le blog car j’avais trop de choses sur lesquelles me concentrer, mais l’idée fut très vite chassée car le blog est non seulement la base de mon art, mais j’ai aussi réalisé que c’est ma seule forme d’art qui est plus tournée vers moi que vers mon public.

 

Hello my loves !!

Back after a few months of stand-by that was not a break at all, since my creative flow was redirected towards my social networks and the building of a more consistent audience.

I have devoted my time to my real and virtual public relations by participating on one side in many events in Montreal and on the other side by feeding my social media in abundance.
A consecration that forced me to leave the blog aside and I even got admit that I had for a second thought about stopping the blog because I had too many things to focus on, but the idea was quickly chased away because the blog is not only the base of my art, but I also realized that this is my only art form that is more turned towards me than towards my audience.

 

Taken with iphone

 

En effet, même si je m’adresse à « vous », le blog est le média où j’ai le moins de retour et du coup cela rend la chose plus personnelle et c’est une sorte de journal intime qui reste accessible aux gens qui me suivent, mais qui au final est beaucoup moins influencé par la validation de mon audience.

Je m’explique, les réseaux sociaux tels que Facebook ou Instagram sont partagés de tous et nous sommes donc en quelque sorte sur une voie publique forcés à tous répondre à un certain standard de posting pour pouvoir être acceptés et « liké ».

Nous ne nous pouvons pas forcément nous permettre de poster trop de photos en même temps de peur de prendre trop de place dans le feed, de trop écrire de peur de ne pas être lu ou juste de s’exprimer ou de se montrer d’une manière différente de peur de ne pas rentrer dans le moule et donc d’être jugés. Parce qu’en tant qu’humain nous allons naturellement rejeter les choses qui représentent une différence pour nous, car elles consistent en quelque chose qui nous ramènent à notre propre image et nous fait douter de notre propre validité.

Ainsi par réflexe, au lieu de visualiser l’option où nous ne serions pas « à la hauteur » ou où nous aurions à nous améliorer ou de juste coexister avec la différence, il est plus facile de se dire que la personne qui représente une différence est celle qui pose un problème.

En conséquence, sachant que nous jugeons les différents, nous n’allons pas oser présenter des différences, encore une fois de peur d’être jugés et rejetés.

 

Indeed, even though I address myself to « you », the blog is the media where I have the less feedback and for that reason it makes the thing more personal and it is somehow a diary that remains accessible to people who follow me, but which is ultimately much less influenced by the validation of my audience.

Let me explain, social networks such as Facebook or Instagram are shared by all and therefore we are somehow on a public place forced to all meet a certain standard of posting to be accepted and « liked ».

We can not necessarily allow ourselves to post too many photos at the same time by fear of taking too much space in the feed, to write too much by fear of not being read or just to fully express ourselves or to show different way of posting by fear to not fit in the mold and therefore to be judged. Because as humans we will naturally reject things that are representing a difference to us because they’re things that bring us back to our own image and makes us doubt our own validity.

So reflexively, instead of visualizing the options where we would not be « up to » to the standards or where we would have to improve ourselves or just when can coexist with the difference, it’s easier to tell ourselves that the person who represents a difference is the one who has a problem.

Therefore, knowing that we judge the differents, we will not dare to present differences, again by fear of being judged and rejected.

Taken with iphone

 

Donc pour revenir à pourquoi j’ai décidé de garder le blog, c’est parce qu’ici j’ai cette liberté de ne pas me sentir jugé. Et même si je le suis, il n’y a pas de like ou de commentaires qui viennent mesurer l’appréciation ou la non appreciation de mon art. Je suis comme chez moi, je peux faire ce que je veux et cette liberté d’expression me permet de pouvoir encore plus pousser les barrières de ma créativité.

Donc, ayant été dernièrement fortement soumis aux regards de l’autre, à la validation et à la pression de toujours fournir quelque chose à la hauteur des attentes, je prends plaisir à revenir aujourd’hui au blog, qui est la base de mon art, qui m’a permis de m’expandre et qui me permet maintenant de me retrouver encore une fois sans cette pression et cette recherche de validation. Je suis juste ici pour m’exprimer sur ce qui m’inspire.

 

So to go back to why I have decided to keep the blog, it’s because here I have the freedom of not to feeling judged. And even if I am, there are no likes or comments that measure the appreciation or non-appreciation of my art. I am at home, I can do what I want and this freedom of expression allows me to be able to push even more further the barriers of my creativity.

So, having recently been highly subjected to others eyes, to the validation and the pressure to always provide something up to expectations, I take pleasure to return today to the blog, which is the base of my art, which allowed me to expand my craft and which allows me now to find myself again without this pressure and this search for validation. I’m just here to express myself on what inspires me without trying to sell myself.

 

 

Taken with iphone

 

Ainsi, mon inspiration et le sujet de ce créatif est justement la reconnection avec soi même, l’action de se recentrer, de se retrouver et de re-découvrir et construire une nouvelle lumière en soi.

Pour exprimer ce cheminement spirituel, ce thème est accompagné de photos prises spontanément par le photographe Yanick Boyer.

Pour la petite histoire, je me promenais dans le parc Mont Royal de Montréal, pour justement prendre le temps de me ressourcer dans la nature et me retrouver après une fin de semaine incroyable mais éprouvante.

Pendant mon moment de reconnection et une prière adressée au Soleil pour le remercier pour toutes ces bénédictions, je me disais qu’il serait vraiment bien d’avoir quelqu’un pour me prendre en photo car la lumière était magnifique.

Il n’a pas fallut 5 min pour que mes souhaits soient instantanément exaucés et que comme par magie je me retourne et je vois un photographe, qui était en train de capturer le coucher du Soleil.

Je lui ai donc demandé si il pouvait me prendre en photo avec mon iphone et nous nous sommes ensuite lancés dans une session créative avec sa caméra et j’ai pu exprimer ce contrôle, cet équilibre et cette sérénité que m’apporte mes moments de reconnection.

Voici donc cette superbe série, ainsi qu’un nouvel écrit inspirationnel qui s’enligne sur la thématique de la concentration sur soi même pour s’élever et cultiver sa gloire intérieure.

 

 

Thus, my inspiration and the subject of this creative is precisely the reconnection with oneself, the action of refocusing, of finding oneself and of re-discovering and building a new light within oneself.

To express this spiritual journey, this theme is accompanied by photos taken spontaneously by the photographer Yanick Boyer.

For the record, I was walking in Mont Royal Park in Montreal, just to take the time to relax in the nature and recover after an incredible but exhausting weekend.

During my moment of reconnection and a prayer addressed to the Sun to thank him for all these blessings, I told myself that it would be really nice to have someone to take a picture of me because the lighting was beautiful.

It took no more than 5 minutes for my wishes to be instantly manifested and as if by magic I turned around and saw a photographer next to me, who was capturing the Sunset.

So I asked him if he could take my photo with my iphone and then we embarked on a creative session with his camera and I was able to demonstrate that control, balance and serenity that brings me my moments of reconnection.

Here is this superb series, and a new inspirational writing that focuses on the theme of self-focus to elevate and cultivate our inner glory.

 

 

 

 

J’ai besoin de moi
J’ai besoin de moi pour savoir où je vais
J’ai besoin de moi pour me rappeler d’où je viens
J’ai besoin de moi pour comprendre qui je suis

J’ai besoin de la lumière
Étant donné je me dirige vers la lumière
Parce que je viens de la lumière
Car je suis la lumière

Mais la lumière est aveuglante
La lumière est perturbante
Déconcertante et troublante
La lumière me fait m‘oublier et devient blessante

Pourtant elle m’enchante
Attirante, séduisante et rayonnante
D’abondantes bénédictions sur mon chemin elle présente
Rassurante et inspirante la lumière est ma gouvernante.

 

I need myself
I need myself to know where I’m going
I need myself to remember where I come from
I need myself to understand who I am

I need the light
As I’m moving towards the light
Since I come from the light
Because I am the light

But the light is blinding
The light is confusing
Disconcerting and disturbing
The light makes me forget myself and becomes wounding

Yet she enchants me
Pleasant and radiant
Abundant blessings on my path she presents
Concilient and transcendent, the light is my commandant.

 

 

 

Alors je la suis et je la fuis
Elle me séduit et je m’oublie
Je suis soumis, elle me détruit
Elle me sourit, je suis en vie.

Ainsi pour me rappeler qui je suis
Sur moi même je me replis
Quand à l’intérieur je cris, à la lumière je prie
Quand je paye son prix, dans la méditation je trouve l’abri

C’est comme ca que je peux comprendre
Comprendre que pour monter, je dois descendre
Que la lumière me brûle pour me faire renaître de mes cendres
Que lumière m’attaque pour m’apprendre à me défendre.

Car je viens de la lumière, je suis la lumière et je vais vers la lumière, mais je vis dans l’ombre.
Je vis dans un monde plongé dans la pénombre
Un monde où nous ne sommes qu’un nombre.
Un monde où notre réussite et notre bonheur sont définis par un nombre et si nous n’avons pas les nombres, nos problèmes s’encombrent.

Alors quand je m’oublie dans mon monde, la lumière me rappelle que je dois combattre ce monde
Parfois perdu autour de trop de monde, la lumière me rappelle que je dois guider ce monde
La lumière me commande, me force à m’isoler pour prendre de longues secondes et me nourrir de bonnes ondes pour être prêt à conquérir le monde.
Car je ne dois jamais oublier ces actes immondes qu’ils ont fait à notre royaume transformé en tiers monde et c’est avec une conviction profonde, qu’il faut que je refonde, la lumière sur notre terre féconde.

Concentré sur ma mission je dois rester
Recentré et en santé
Pour pouvoir démontrer ma sagacité
Et un jour rentrer sur la Terre où je peux exister

 

So I follow her and I flee from her
She seduces me and I forget me
She constructs me, she destroys me
She smiles at me, she gives life to me.

So to remember who I am
Inward I have to turn myself
When I scream inside, to the light I shout my prayers
When I pay the price of the light, by meditating I find the gift of the light

That’s how I can avoid to be torn
How I can understand that to go up, I have to go down
That when the light burns me, from my ashes I will reborn
That when the light attacks me, it’s to teach me how to defend my crown.

Because I come from the light, I am the light and I’m going towards the light, but I live in the darkness .
I live in a world of sadness
A world where we are only part of a business.
Where our success and our happiness are defined by the business and if we are not on top of our business, we’re living in distress.

 

So when I loose myself in my world, the light reminds me that I have to fight this world
Sometimes lost in a world around too many people, the light reminds me that I have to be a guide for the world
The light forces me to isolate in my underworld to look backwards and move forward and be ready to conquer the world.
Because I must never forget how they have shattered our Kingdom into the Third World and with a deep conviction, I need to make sure that the light is returned to the first world.

Focused on my mission I must stay
Empowered and healthy I should slay
To be able to demonstrate my sagacity
And one day go back to the land where I can be.

 

 

C’est donc avec espoir que je me bas pour jour retourner chez moi avec Gloire
Mais pour être prêt à régner sur mon territoire, la lumière me défit pour que je puisse créer la gloire
Elle me laisse dans l’obscurité pour que même dans les soirs noirs je sache trouver la gloire
Tout ce que j’ai pu voir est pour m’apprendre à croire en la Gloire et à la répandre dans les coeur où il n y a plus d’espoir.

Alors je serai la Gloire.
J’irai vers la Gloire.
Je me rappellerai que j’ai été conçue pour la Gloire.
J’inspirerai et je serai le créateur de la Gloire, pour les siècles des siècles,

Amen.

 

It is with faith that I hope someday to return home with Glory
But to be ready to reign on my territory, the light defy me so I can create the Glory
She leaves me in the obscurity so that even in the uncertainty I know how to find the Glory
All this adversity is giving me the maturity to believe in the Glory and create a reality where I can spread glory in the heart if the dreary.

Then I will be Glory.
I will go to the Glory.
I will remember that I was conceived for Glory.
I will inspire and I will be the creator of the Glory, for ever and ever,

Amen.

 

 

 

 

HIGH AS SUN PRESENTS : « Glorious & Focused » :

Photographer : Yanick Boyer

Model : Henri-Abraham Soumah / High As Sun

Story Teller : Henri-Abraham Soumah / High As Sun

 

 

Taken with iphone

 

Styling :

Toga  :  High As Sun custom (Sewed by Naouel Senouci)
Short : Thrift Shop

Lieu/Place (Montréal) : Parc du mont royal

 

 

 

C’est ainsi que nous concluons ce premier article qui marque mon retour sur le blog et je peux vous garantir que ce n’est qu’un aperçu des choses qui arrivent.

Pendant tout ce temps consacré à mes relations publiques, j’ai pu travailler sur beaucoup de projets que je garde tranquillement dans ma poche et j’ai justement pu aussi rencontrer beaucoup de personnes talentueuses avec qui des collaborations se dessinent. En conséquence, le chemin artistique qui s’amorce devant moi continue d’être très prometteur.

Mon seul problème est le facteur temps pour pouvoir alimenter chacun de mes médias et donner suffisamment de visibilité à chacun des visuels qui arrivent. Tout en sachant que je travaille toujours pour l’agence Judy Inc de 9AM à 5PM et j’élabore actuellement mon site d’artiste multidisciplinaire ma qui permettrait de proposer mes services et avoir une entrée financière supplémentaire car j’ai beaucoup de dépenses à couvrir et je suis très limité monétairement, chose qui peut être très frustrante et actuellement une source de tracas pour moi.

Sans compter les challenges personnels de la vie d’Henri, j’ai de nombreux défis sur mon chemin et c’est la raison pour laquelle comme je l’ai illustré dans ce créatif, il est important pour moi de me recentrer et de me ressourcer car mon rythme de vie est extrêmement demandant spirituellement et en conséquence stressant.

J’ai justement traversé énormément de moments d’anxiété récemment car j’ai peu d’espace émotionnel pour rationnaliser et me dire que je peux tout gérer.
L’ironie dans tout ca est que c’est la vie pleine de lumière que je désirais, mais aujourd’hui j’ai appris que le prix de la lumière est qu’il faut pouvoir l’assumer par derrière.
Et je vous avoue que bien que c’est une expérience que je gère au jour le jour, je peine parfois à avoir suffisamment de perspective pour me dire que j’ai les épaules pour assumer toutes mes responsabilités, tout en appréciant ma vie qui est pourtant la vie de mes rêves.

Mais c’est la foi en ma mission divine et la vision du monde meilleur que j’essaye de créer qui me permet de relativiser et de me dire que je suis sur le bon chemin. Toutes ces préoccupations et opportunités m’indiquent que j’avance, que mon travail est fructueux et que je dois me persévérer, tout en restant organisé, en protégeant mon énergie physique et mentale et en me concentrant sur mes priorités d’aujourd’hui tout en gardant un œil sur celles de demain.

Je dois cultiver dans la foi, la lumière que j’ai crée dans la foi et avoir confiance que la lumière de Dieu sera toujours là pour me guider et m’aider car c’est pour elle que j’œuvre ici bas.

Les challenges d’aujourd’hui constituent les victoires de demain.

 

 

This is here that we conclude this first article that marks my return on the blog and I can guarantee that this is only a preview of the things on the way.

During all this time devoted to my public relations, I was able to work on many projects that I quietly keep in my pocket and I was also able to meet many talented people with who some collaborations will  emerge.

As a result, the artistic path that is taking shape in front of me keeps on looking very promising.

My only problem is the time factor to feed each of my media and give enough visibility to each of the visuals that arrive. Knowing that I am still working for Judy Inc from 9AM to 5PM and I am currently developing my multidisciplinary artist website, which would allow me to offer my services and have an additional financial entrance because I have a lot of expenses to cover and I am very limited monetarily, something that can be very frustrating and a currently a source of hassle.

Not to mention the personal challenges of La Vie d’Henri, I have many challenges on my way and that’s why as illustrated in this creative, it’s important for me to refocus and to recharge because my pace of life is extremely demanding spiritually and consequently stressful sometimes.

I have been through a lot of anxiety lately because I have little emotional space to rationalize and tell myself that I can handle everything.

The irony in all this is that this is the life full of light that I wanted, but today I’m learning that the price of light is that you have to be able to handle it once it’s created.

And I admit that although it’s an experience that I manage day to day, I sometimes struggle to have enough perspective to tell myself that I have the shoulders to take on all my responsibilities, while enjoying my life that is however the life of my dreams.

But it is the faith in my divine mission and the vision of the better world that I try to create that allows me to put things into perspective and tells me that I am on the right path. All these concerns and opportunities are telling me that I am moving forward, that my work is fruitful and that I must persevere, while staying organized, preserving my physical and mental energy and focusing on my current priorities while keeping an eye on tomorrow’s matters.

I must cultivate in faith, the light that I have created in faith and trust that the light of God will always be there to guide me and help me because it is for him that I’m working.
Today’s challenges are the victories of tomorrow.

 

Merci à Yanick pour ces visuels qui m’ont permis de produire ce texte inspirant et comme je te le disais, je suis pressé de voir l’étendue de notre pouvoir créatif dans un travail planifié avec une direction artistique.

Merci à tous ceux qui prennent encore le temps de me lire dans ce contexte actuel où l’on ne prend plus le temps d’étudier et refléter sur les créations qui nous sont offertes.
Comme je le disais le blog restera le média qui me permet de me retrouver, mais si je prends ce temps de partager mes articles c’est parce que je sais que beaucoup peuvent se retrouver dans mes écrits et les étapes de la vie que je traverse.
Je dis toujours « on est ensemble » et si Dieu me donne la lumière, c’est pour que je puisse la donner à mon tour à mon prochain qui a besoin d’une lueur sur son chemin, tout en éclairant mon propre périple en extériorisant mes émotions.

 

Enfin, merci au tout puissant pour me donner sa lumière et son obscurité. Aujourd’hui je comprends.

Merci, je continuerai d’avancer et de vivre ton nom.

Amen, je t’aime.

 

Thank you to Yanick for these visuals that allowed me to produce this inspiring text and as I said, I can’t wait to see the extent of our creative power in a work organized with an artistic direction.

Thanks to all of you who still take the time to read the blog, in this current context where we do not take the time to study and reflect on the creations that are offered to us.
As I said the blog will remain the medium that allows me to re-find myself, but if I take this time to share my articles is because I know that many of you can find themselves in my writings and the stages of life that I go through.
I always say « we are in this together » and if God gives me the light, it is so I can give it to my neighbor who needs a glimmer on his way, while illuminating my own journey by externalizing my emotions.

Finally, thank you to the Almighty for giving me his light and his darkness. Today I understand.

Thank you, I will continue to move forward and live in your name.

Amen, I love you.

 

 

 

 H.A.S 

 

 

Retrouvez tous les visuels du blog et d’autres exclusivités sur mon instagram de direction artistique @High.As.Sun et my Sun Life ici @Henri.Abraham.Soumah

Find all the blog visuals and other exclusivity on my instagram of art direction @High.As.Sun and my Sun life here @Henri.Abraham.Soumah

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
%d blogueurs aiment ce contenu :